You are here

Le calendrier vaccinal

VACCINS OBLIGATOIRES EN FRANCE

DTP (Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite) et coqueluche

Seul le DTP est obligatoire à l’heure actuelle en France. Il est généralement présenté dans la même injection que le vaccin contre la coqueluche.
Plusieurs dizaines de cas de tétanos sont encore déclarés chaque année en France, et la maladie est mortelle dans près de 30% des cas.

Les femmes âgées et les hommes n’ayant pas réalisé leur service militaire sont souvent moins bien protégés contre la maladie, car bon nombre d’eux eux n’ont pas réalisé les rappels nécessaires. Il est donc important que vous vous assuriez que vos vaccinations sont bien à jour.

En ce qui concerne le DTP :

  • Les premières injections se font à 2, 3 et 4 mois chez les nourrissons, puis les rappels doivent être faits à 16-18 mois, 6 ans et 11-13 ans.
  • Á partir de 18 ans, les rappels doivent être faits tous les dix ans.
  • S’il s’agit d’une primo-vaccination pour un adulte (plus de 16 ans), les deux premières injections se feront à un mois d’intervalle, et la troisième 6 à 12 mois après la deuxième ; les rappels se font là aussi tous les 10 ans.

En ce qui concerne la coqueluche :

  • L’âge de début de la vaccination a été fixé à deux mois, car la maladie est particulièrement grave si elle touche un nourrisson.
  • Il est donc recommandé de procéder aux trois premières injections à 2, 3 et 4 mois, avant de faire un rappel à 16-18 mois puis un à 11-13 ans.

BCG (Bacille de Calmette-Guérin)

Depuis 2007, le BCG (vaccin contre la tuberculose) n’est plus exigé en France pour tous les enfants. Il reste néanmoins recommandé pour les enfants qui vivent en Ile-de-France ou en Guyane, sont nés dans un pays où la tuberculose est endémique ou sont en contact avec des adultes venant de ces pays, dont des parents ont été touchés par la maladie ou qui vivent dans des conditions précaires.

Le vaccin est effectué en une seule injection mais du fait de son caractère aléatoire, il peut nécessiter un test tuberculinique afin de vérifier que le patient est bien immunisé contre la maladie.
On estime qu’environ 80% des personnes sont protégées à l’issue de la première vaccination par le BCG.

VACCINS RECOMMANDÉS EN FRANCE

ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole)

Il est recommandé de procéder à la première injection à 12 mois, et à la seconde entre 13 et 24 mois, en respectant un délai minimum d’un mois entre les deux injections.
Il n’y a pas de risque à vacciner un enfant qui aurait déjà eu l’une de ces maladies.

Hépatite B 

Deux milliards de personnes dans le monde sont infectées par ce virus et environ 600 000 meurent chaque année de l’hépatite B. Même si la France constitue une zone de basse endémie, il reste conseillé de se faire vacciner.

Les deux premières injections doivent être espacées d’au moins un mois, et la troisième peut se faire 5 à 12 mois après la deuxième. Il n’y a pas de rappel.
Un schéma de vaccination accéléré est proposé aux personnes qui partent à court terme dans une zone endémique.

Varicelle

La varicelle peut avoir des conséquences graves lorsqu’elle touche des adultes, car elle peut s’accompagner de complications pulmonaires.

Chez l’enfant sain, les complications sont rares : elles surviennent dans moins de 3% des cas. Le vaccin contre la varicelle est donc recommandé pour les personnes suivantes :

  • pour les adultes sans antécédent de varicelle, dans les trois jours suivant l’exposition à un malade,
  • pour les professionnels de la santé, de la petite enfance, ou travaillant avec des personnes immunodéprimées
  • chez les enfants recevant une greffe.

Si le vaccin contre la varicelle n’est pas administré en même temps que le ROR, un délai d’un mois doit être respecté entre les deux injections.
La vaccination ne doit pas intervenir moins de trois mois après une transfusion sanguine ou plasmatique.

Ce vaccin consiste en une seule injection ; étant donné qu’il est récent (entrée sur le marché français en 2004), il n’existe pas encore de données cliniques sur la durée de l’immunité qu’il confère, mais elle pourrait s’élever à 20 ans.
En l’état actuel des choses, aucun rappel n’est donc à prévoir.

Par ailleurs, il est important de ne pas prendre d’aspirine dans les six semaines suivant la vaccination, afin d’éviter la survenue d’un syndrome de Reye, une complication grave, mortelle dans 20 à 30% des cas, qui se caractérise par l’apparition des symptômes d’une varicelle ainsi que des modifications du comportement (agressivité, hyperactivité, anxiété, confusion) et des vomissement ou nausées.

Pourquoi une assurance voyage ?


Pour parer à toute éventualité liée à votre voyage (annulation, ratage d’avion, perte de bagages, accident…) le mieux est d’être bien assuré !


Découvrez nos assurances Voyage


Rapatriement, frais médicaux, annulation, ratage d’avion...
Avec Europ Assistance, profitez de vos vacances, nous nous occupons du reste !