You are here

Lutter contre le jet-lag

Quelques conseils de bon sens peuvent vous aider à minimiser grandement les effets du jet-lag.

Qu’est-ce que le jet-lag ?

Le jet-lag est une perturbation de l’horloge interne du corps, liée à un changement brutal de fuseau horaire. On estime que trois voyageurs sur quatre subissent des effets négatifs liés au décalage horaire : troubles du sommeil (insomnies, notamment), sautes d’humeur et fatigue accrue sont les principaux symptômes. Le jet-lag est particulièrement fort sur les vols vers l’est.

Comment lutter contre le jet-lag ?

Durant le trajet

Essayez de bien dormir à bord de l’avion ; si nécessaire, emportez un masque, un coussin pour la nuque ainsi que des bouchons d’oreille. Buvez beaucoup afin de limiter la déshydratation, mais en évitant la caféine ainsi que les boissons alcoolisées, et mangez légèrement. Il est conseillé de vous mettre à l’heure de votre destination dès la montée à bord de l’avion.

A l’arrivée

On estime que les effets du décalage horaire durent autant de jours qu’il y a eu d’heures de décalage. Mettez-vous dès que possible à l’heure du pays où vous vous trouvez, sauf dans le cas où votre séjour est de très courte durée (3 jours maximum), en adaptant les horaires locaux de repas et de sommeil. Faites attention à bien dormir, vous relaxer et faire de l’exercice modérément si possible. Evitez les siestes, qui risquent de dérégler votre cycle éveil / sommeil. Si vous voyagez vers l’ouest, vous aurez besoin de retarder votre cycle de sommeil. Le matin, portez des lunettes noires ; le soir, exposez-vous à la lumière et essayez de retarder l’heure de votre coucher. Si vous voyagez vers l’est, vous aurez besoin d’avancer votre cycle. Dans ce cas, stimulez votre vigilance le matin : prenez une douche plutôt qu’un bain, de préférence fraîche, et exposez-vous à la lumière. Eventuellement, consultez votre médecin afin de vous faire prescrire des hypnotiques ou des stimulants. Attention : la vente de mélatonine n’est pas autorisée dans tous les pays.