You are here

Voyager seule quand on est une femme

Quelques conseils pour un voyage en toute sécurité.

Préparez soigneusement votre voyage

Culture locale

Avant votre départ, essayez de vous familiariser avec la culture locale, en apprenant par exemple quelques phrases dans la langue du pays et en vous informant sur les us et coutumes en vigueur dans le pays. Il est par ailleurs vivement recommandé de vous renseigner sur les habitudes vestimentaires : devez-vous porter des vêtements à manches longues, cacher vos cheveux, des hauts amples et longs etc. Au moment de faire vos bagages, ces informations seront utiles.

Hygiène

Les médicaments sur ordonnance, de même que votre pilule contraceptive, les tampons et serviettes hygiéniques ne seront peut-être pas disponibles dans le pays où vous vous rendez. Assurez-vous d’en emporter suffisamment pour toute la durée du séjour. Si vous êtes sujettes aux mycoses, sachez que ce type d’infection a tendance à récidiver dans les pays chauds et humides. Pour éviter les désagréments, portez des sous-vêtements confortables en coton et pensez à prendre avec vous les médicaments nécessaires. Si vous êtes sujette aux cystites, buvez de grandes quantités d’eau purifiée afin de réduire les risques, particulièrement si vous voyagez dans un pays chaud.

Bagages

Il est conseillé aux femmes qui voyagent seules de voyager léger. Vous serez ainsi bien moins vulnérable qu’avec une énorme valise, vous pourrez vous déplacer librement et aurez au moins une main toujours disponible. Un sac à roulettes ou un sac à dos sont de ce point de vue de bons choix. Il est préférable de ne pas avoir des bagages griffés qui vous feraient passer pour particulièrement aisée. Afin de garantir votre anonymat, il est préférable d’apposer sur ses valises des étiquettes qui protègent votre nom et vos coordonnées des regards indiscrets. Si vous emportez un sac à main, choisissez-en un qui ferme bien, dispose de poches intérieures zippées et est dotée d’une bandoulière confortable. Vous le porterez de préférence sur le devant, sur votre ventre. C’est une bonne idée de penser à emporter une petite pochette afin d’y ranger les choses qui ne peuvent pas être facilement remplacées, telles que les cartes de crédit et les papiers d’identité. Il est recommandé de conserver sur vous une lampe de poche qui vous sera très utile en cas de coupure d’électricité.

Une fois sur place

Dans la rue, soyez vigilante

Les femmes sont plus fréquemment prises pour cible par les criminels, qui les considèrent comme des proies faciles. Le conseil principal est de restez attentive en permanence et de faire profil bas. Il est déconseillé de se promener dans les rues désertes après la tombée de la nuit, et ce, même en groupe ; si vous ne pouvez pas faire autrement, emportez avec vous une lampe de poche. Si vous voyagez dans un pays où la criminalité est élevée, n’emportez pas vos bijoux, ou ne les portez pas de manière ostentatoire lorsque vous vous promenez dans la rue. Transportez vos cartes de crédit et vos espèces dans des portefeuilles distincts, et conservez toujours sur vous les numéros à appeler en cas de perte ou de vol de votre carte bleue. La nuit, soyez toujours prête à courir, évitez les talons hauts et les jupes étroites qui entraveraient vos mouvements et vous ralentiraient. Restez discrète et donnez toujours l’impression de savoir où vous allez. Il est conseillé de mémoriser les grandes lignes du plan de la ville ou du quartier où vous vous trouvez, afin d’éviter d’avoir à consulter votre plan. Préparez votre itinéraire quotidien, et transmettez-le à un membre de votre famille ou un ami mais évitez autant que possible d’indiquer à des inconnus votre emploi du temps ainsi que l’adresse où vous résidez. Certains hôtels disposent de carte de visite avec leurs coordonnées et éventuellement un plan : si c’est le cas prenez-en une, cela peut s’avérer particulièrement utile lorsque vous prenez un taxi. Si vous êtes perdue, vous pourrez également utiliser la carte pour demander à une passante de vous aider à localiser votre hôtel.

Fondez-vous parmi la population

Autre pays autre coutume : afin d’éviter d’attirer l’attention, commencez par adapter votre style vestimentaire au contexte local. Si vous vous rendez dans un pays traditionnel, essayez de vous fondre dans la population et de ne pas vous habiller excessivement à l’occidentale. Ce qui vous semble conventionnel, par exemple porter un short ou un débardeur, peut s’avérer très offensant pour la population locale. Si vous vous rendez dans un pays musulman, il est conseillé de porter un foulard.

Evitez les sollicitations

Les femmes qui voyagent seules peuvent attirer involontairement l’attention des locaux. Si vous voyagez dans un pays traditionnel, vous pouvez envisager de porter une alliance afin de dissuader les hommes de vous aborder. Evitez de croiser le regard des hommes : dans de nombreux pays, ce comportement est considéré comme une invitation au flirt. De la même manière, il peut être très mal perçu pour une femme de fumer dans la rue. En cas de remarques déplacées, le mieux est de les ignorer.

Hébergements

Choisissez avec précaution votre hébergement : il est généralement préférable de choisir de petites pensions de famille car il sera plus aisé de nouer des liens avec le manager, qui pourra vous conseiller sur l’attitude à adopter pendant votre séjour. Pour éviter les inquiétudes inutiles, essayez de voyager tôt le matin afin d’éviter d’arriver à destination la nuit, surtout si vous n’avez pas de réservation. Rappelez-vous que la sécurité doit être votre première priorité : il est donc préférable de choisir un hébergement dans un quartier sûr et de toujours visiter la chambre avant de l’accepter. Vous pourrez ainsi vous assurer que la porte ferme convenablement et que vous vous y sentez à l’aise. Evitez les chambres situées au rez-de-chaussée ou facilement accessibles de l’extérieur (par exemple par un balcon), demandez au concierge de gardez votre nom et votre numéro de chambre confidentiel. Lorsque vous êtes dans votre chambre, n’ouvrez pas la porte sans demander à la personne qui est là de prouver son identité ; s’il prétend appartenir au personnel de l’hôtel, téléphonez à la réception pour vérifier ses dires.

Taxis

Assurez-vous de n’emprunter que des taxis homologués. Demandez à votre hôtel le nom et les coordonnées d’une compagnie de taxi réputée et essayez de vous associer avec d’autres voyageurs pour le trajet, mais ne prenez jamais un taxi avec un étranger. Avant de monter dans le taxi, vérifiez l’itinéraire sur la carte afin d’avoir une idée du trajet que vous empruntez.

Sortir le soir

Les agressions sexuelles commises sous l’emprise de drogues, notamment le GHB (« drogue du violeur ») ou la scopolamine, sont de plus en plus répandues. Pour les éviter, ne quittez jamais des yeux votre verre et n’acceptez pas de boissons de la part d’inconnus. Lorsque vous sortez le soir, essayez d’y aller avec des amis ou informez quelqu’un des lieux que vous entendez fréquenter. De manière générale, essayez de rester sobre : un grand nombre de viols sont commis sous l’emprise de l’alcool. Si vous commencez à vous sentir ivre ou malade, demandez à des amis de vous raccompagner jusqu’à votre chambre d’hôtel. Si vous êtes seule et que vous craignez d’avoir été droguée à votre insu, vous pouvez solliciter l’aide d’un hôpital ou des urgences médicales, de la police, voire, en dernier recours, de votre consulat.

En cas d’agression

Si vous êtes attaquée par un voleur, ne résistez pas. Laissez-le prendre votre sac, ouvrez votre portefeuille et tendez lui votre argent. Ensuite, appelez à l’aide. Votre seul but est d’éviter de vous faire agresser. Si un homme vous touche de manière inappropriée, ne faites pas comme si de rien n’était ; avant votre départ, apprenez à dire "laissez-moi tranquille" dans la langue locale, et dites-le à votre agresseur de manière à être entendue des personnes autour de vous. Si vous vous sentez en danger, vous pouvez conserver sur vous un moyen d’autodéfense autorisé (gaz au poivre, gaz incapacitant.) et l’utiliser en cas d’agression. Avant le départ, vérifiez que celui-ci est bien autorisé dans le pays où vous vous rendez et apprenez à vous en servir. Si vous êtes amenée à l’utiliser pendant votre séjour, il est préférable de reporter l’agression à votre consulat. Dans certains pays, il est recommandé de contacter votre consulat avant la police. Si vous avez été violée, allez à l’hôpital ou rendez-vous à votre consulat afin de vous faire aider. Si possible, allez-y avec un(e) ami(e). Ne vous lavez pas avant d’aller à l’hôpital, vous risquez de détruire des preuves.

Protégez-vous

Il est impératif d’avoir des rapports sexuels protégés ; dans de nombreux pays africains, américains et asiatiques, la prévalence du VIH est importante, et le risque d’attraper une maladie ou une infection sexuellement transmissible (MST et IST) doit être pris en compte. Il convient de rappeler que seul l’usage du préservatif est reconnu comme une protection efficace contre ces maladies. Il est recommandé d’emporter ses propres préservatifs, à l’étranger ils peuvent être difficiles à trouver et ne pas répondre aux normes internationales.