Ghana : risques et conseils pour voyager l’esprit tranquille

La situation sanitaire prévalant au Ghana fait de ce pays une destination potentiellement à risque pour le voyageur.

Maladies transmises par les piqûres d'insectes ou par contact avec des animaux

La fièvre jaune, endémique au Ghana, est une fièvre hémorragique virale qui se transmet par les moustiques. Les symptômes de la maladie sont de la fièvre, des frissons et des douleurs musculaires ; dans les formes les plus sévères, des manifestations hémorragiques peuvent survenir. Un vaccin efficace existe contre cette maladie, il est d'ailleurs obligatoire pour entrer sur le territoire.

L'ensemble du Ghana est touché par le paludisme qui constitue l'une des principales causes de mortalité. Le paludisme est une maladie qui se transmet par le moustique anophèle qui prolifère notamment lors de la saison des pluies. Les symptômes de la maladie sont de la fièvre, des douleurs musculaires, des vomissements, de la diarrhée et de la toux. Un traitement prophylactique ou thérapeutique existe contre cette maladie. Il est recommandé de se prémunir contre les piqûres de moustiques (usage de répulsifs, port de vêtements longs...).   

Des cas de fièvre de Lassa sont répertoriés dans le pays.  Le virus se transmet par contact avec des aliments ou des articles ménagers contaminés par l'urine ou les excréments de rongeurs. Il existe également une transmission interhumaine. Les premiers symptômes sont : fièvre, fatigue, céphalées, douleurs musculaires et vomissements. Il est recommandé de respecter les règles d'hygiène et de protection en cas de contact avec des personnes malades. Il est également recommandé d'éviter tout contact avec les rongeurs.

La trypanosomiase, ou maladie du sommeil, est endémique dans le pays, qui notifie une centaine de cas par an. Elle se transmet par la piqûre de la mouche tsé-tsé. Ses premiers symptômes sont : fièvre et maux de tête, douleurs articulaires et prurit. Lorsque la maladie atteint le système nerveux central, des symptômes neurologiques apparaissent : troubles du sommeil (insomnie la nuit, somnolence la journée), état confusionnel, troubles de la coordination. Sans traitement, la maladie est mortelle.

L'onchocercose (ou cécité des rivières) est un problème de santé publique au Ghana. Cette filariose se transmet par la piqûre d'un petit insecte, la simulie, et se caractérise par l'apparition de nodules sous-cutanés et peut entraîner une perte de la vue.

Le Ghana a été touché par l'épizootie de grippe aviaire en 2007 ; depuis, de nouveaux foyers sont régulièrement recensés. Il est recommandé par la Direction générale de la Santé française d'éviter tout contact avec les volailles et les oiseaux et de respecter les recommandations générales d'hygiène.

La dengue et le chikungunya circulent au Ghana. Il convient de se protéger contre les piqûres de moustiques. 

La rage animale existe dans ce pays.  Des cas mortels sont régulièrement signalés. La principale mesure de prévention contre la rage est d'éviter tout contact avec les animaux domestiques et sauvages (morsures, griffures, léchage). Si vous êtes griffé ou mordu, il est impératif de consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Maladies transmises par l'eau, la nourriture ou l'environnement

Les maladies diarrhéiques sont répandues au Ghana.

Le choléra, une maladie infectieuse causée par le Vibrio cholerae, est endémique au Ghana.  Le risque de décès est plus élevé chez les patients ayant une faible immunité, tels que les enfants ou les personnes séropositives. Cependant, même chez les adultes en bonne santé, le choléra peut être mortel en quelques heures. Pour réduire le risque de contamination, il est impératif de se laver les mains régulièrement et soigneusement, de ne boire que de l'eau purifiée ou en bouteille, et d'éviter les aliments crus ou insuffisamment cuits.

La fièvre typhoïde existe dans le pays. La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne causée par Salmonella typhi, que l'on retrouve dans de l'eau ou des aliments ayant été contaminés par des selles. Les symptômes comprennent : fièvre, crampes abdominales, perte d'appétit, constipation ou diarrhée, douleurs musculaires et articulaires, et un malaise général. Dans les cas les plus graves, la maladie peut entrainer hémorragies digestives, pneumonie, inflammation de la vésicule biliaire ou méningite. Le taux de mortalité de la fièvre typhoïde, autour de 10% pour les cas non traités, tombe à 1% chez les patients recevant un traitement antibiotique. Un vaccin existe contre cette maladie. 

Des cas humains de la forme cutanée de la maladie du charbon (anthrax) ont été recensés au Ghana. L'infection résulte d'une exposition à des spores d'animaux infectés, morts ou vivants, ou de produits venant d'animaux contaminés. Afin de limiter les risques d'infection, il convient de ne pas consommer de la viande de brousse ou de la viande dont la traçabilité ne peut être assurée.

Le risque de bilharziose (maladie parasitaire due à un ver) est présent dans le pays notamment au long des rives du lac Volta et de la basse Volta, près d'Accra. L'infection se produit lorsque les larves du parasite, libérées par des gastéropodes d'eau douce, pénètrent dans la peau d'une personne lorsqu'elle est en contact avec une eau infestée. Celle-ci peut provoquer de l'hypertension, ainsi que des varices œsophagiennes, dont la rupture peut provoquer des hémorragies mortelles. Il est recommandé d'éviter de boire, se baigner ou laver ses vêtements dans des eaux stagnantes.

Maladies transmises par contact interhumain

CORONAVIRUS

Le 31 décembre 2019, le bureau de pays de l'OMS en Chine a été informé de plusieurs cas de pneumonie d'étiologie inconnue (cause inconnue) détectés dans la ville de Wuhan, province de Hubei en Chine.  Un nouveau coronavirus (2019-nCoV) a été identifié comme le virus en cause par les autorités chinoises le 7 janvier. La transmission interhumaine du coronavirus a été confirmée le 20 janvier. Toutes les régions du pays sont touchées.

De nombreux pays et territoires ont également confirmé des cas, dont le Ghana.

L'organisation a revu son évaluation du risque et l'a déclarée d'urgence internationale le 30 janvier. 

Plusieurs pays ont pris des mesures (y compris le dépistage de la fièvre) pour intensifier la surveillance dans les aéroports ; certains ont demandé à leurs ressortissants de renoncer à leurs projets de déplacements non-indispensables en Chine et formellement déconseillé tout séjour dans le Hubei. Certains ont même interdit à leurs ressortissants tous les déplacements vers la Chine jusqu'à nouvel ordre. Plusieurs pays voisins de la Chine, ont annoncé la fermeture de leurs frontières terrestres et certains pays voisins ont mis en place des restrictions de transport vers la Chine. Plusieurs compagnies aériennes ont annulé certaines, voir toutes, liaisons avec la Chine. Plusieurs pays ont mis en place des restrictions d'entrée pour les voyageurs ayant récemment visité la Chine.

Les signes d'infection courants comprennent des symptômes respiratoires tels que fièvre, toux, essoufflement et difficultés respiratoires. Dans les cas plus graves, l'infection peut provoquer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort. Les symptômes de la pneumonie comprennent une toux sèche, des douleurs thoraciques, de la fièvre et des difficultés respiratoires. La pneumonie peut être contagieuse et peut être transmise d'homme à homme. Le virus de la grippe, ou grippe, est une cause fréquente de pneumonie virale.  

Pour réduire le risque général de transmission, il est conseillé aux voyageurs de respecter les mesures suivantes:

·       Se laver fréquemment les mains

·       Lorsque vous toussez et/ou éternuez, couvrez-vous la bouche et le nez avec le coude ou un mouchoir - jetez immédiatement le mouchoir et lavez-vous les mains

·       Si vous avez de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires, consultez un médecin immédiatement et partagez vos antécédents de voyage

·       Respecter toutes les instructions émises par les autorités locales et leurs gouvernements d'origine

Dans le cas où des symptômes évocateurs d'une maladie respiratoire apparaissent pendant ou après le voyage, les voyageurs sont invités à consulter un médecin et à partager leurs antécédents de voyage. Les voyageurs de retour de Chine, de Corée du Sud, d'Italie, et d'Iran, développant des symptômes de pneumonie sont invités à appeler les services d'urgence avant de se rendre chez le médecin ou à l'hôpital pour éviter une éventuelle propagation de la maladie.


La prévalence du virus VIH/SIDA est à prendre en compte.

Le risque de méningite ne peut être écarté au Ghana, le pays se situant dans la « ceinture de la méningite ». 93 décès liés à la maladie ont été recensés depuis novembre 2016 au niveau national. La méningite à méningocoques est une maladie caractérisée par une fièvre soudaine et intense, des maux de tête, des nausées, des vomissements, une éruption cutanée et une raideur dans la nuque. Le taux de mortalité est généralement compris entre 5 et 15%. Les méningocoques sont présents dans la salive ; la transmission se fait généralement par voie aérienne (toux, éternuements) ou via l'utilisation d'objets contaminés (boire dans le même verre). Un vaccin efficace existe contre la méningite méningocoque.

Retrouvez toutes les réponses à vos questions

A quel moment puis-je souscrire une assurance location saisonnière ?
Vous pouvez souscrire l’assurance Location saisonnière Europ Assistance dans un délai de 15 jours suivant le versement de l’acompte de réservation de votre location de vacances.
Qu’est-ce qu'une assurance voyage ?
Une assurance voyage est un contrat d'assurance qui regroupe un ensemble de garanties permettant d’être assisté et assuré avant, pendant et après votre voyage.
Elle vous permet de bénéficier d'indemnités pour des dommages que vous pouvez subir ou occasionner lors de ce voyage que ce soit en France ou à l'étranger.
Cette assurance couvre les frais suite à une annulation de voyage, la perte de bagages, un accident ou encore le rapatriement sanitaire et les frais médicaux imprévus à l’étranger. Ces garanties sont souscriptibles en « package » (multirisque) ou à la carte (choix des garanties) auprès d'Europ Assistance.

Les garanties d’assurance incluses dans les cartes bancaires varient en fonction du type de carte, de la banque émettrice et peuvent être soumises à l’utilisation de la carte pour l’achat du voyage.

La souscription d’une assurance voyage Europ Assistance constitue un complément idéal.
Est-ce que je peux souscrire à une assurance annulation à tout moment avant mon départ ?
L’assurance Annulation doit être souscrite soit le jour de l’achat de votre voyage, soit avant la date de facturation des frais d’annulation indiqués au barème des conditions de vente du voyagiste.

En cas d’annulation d’un voyage ou d'un séjour, la totalité ou une partie du prix des prestations annulées reste à votre charge. Ces frais sont calculés selon un barème indiqué dans les conditions générales de vente du voyagiste. Plus la date de départ est proche, plus ce montant est élevé. L'assurance Annulation Europ Assistance vous rembourse les frais restant à votre charge.
Qu’est-ce que l’assurance Annulation "toutes causes justifiées" ?
L'assurance Annulation "toutes causes justifiées" couvre toutes les causes qui nécessiteraient l'annulation de votre voyage ou votre séjour à condition que vous ne puissiez pas les prévoir le jour de la souscription de votre contrat et qu'elles soient à la fois indépendantes de votre volonté et justifiées. Cette garantie vous couvre également en cas d’attentat ou d’événement majeur qui surviendrait dans un rayon de 100 kilomètres de votre lieu de séjour.

Exemple d'une cause justifiée : vos congés ont été posés et acceptés par votre employeur au moment de la souscription du contrat puis annulés par votre employeur avant votre départ.

Toutes les questions

E-mailContact
TéléphoneTel