Irak : risques et conseils pour voyager l’esprit tranquille

La situation politique et sécuritaire prévalant en Irak a un impact notable sur les structures sanitaires et sur le personnel médical disponible. De plus, elle ne permet pas de disposer de données actualisées et fiables sur l'ensemble des risques sanitaires.

Maladies transmises par les piqûres d'insectes ou par contact avec des animaux

Si les autorités ont annoncé la disparition du paludisme en Irak, il existe cependant toujours un risque très faible de paludisme dans des régions du nord, notamment celles dont l'altitude est inférieure à 1 500 m (provinces de Dohouk, Erbil et Souleymanié). Le paludisme, principalement présent dans les zones tropicales, est transmis par les piqûres de moustiques. Les symptômes comprennent de la fièvre, des frissons, des maux de tête, des nausées et des douleurs musculaires ; les premiers symptômes apparaissent généralement entre dix et 15 jours après la piqûre contaminante. Des médicaments préventifs sont disponibles, mais non nécessairement recommandés, en ce que les mesures de prévention contre les piqûres d'insectes sont généralement suffisantes.

Au moins six personnes sont mortes de la grippe aviaire en janvier 2018. La province de Salah ad-Din, au nord de Bagdad, est particulièrement touchée. Il convient d'éviter tout contact avec des animaux (oiseaux ou volailles notamment) potentiellement infectés, et d'éviter les marchés et les élevages.

Plusieurs cas de leishmaniose cutanée, surnommé « le furoncle de Bagdad », ont été signalés en Irak. En janvier 2018, plus de 800 cas ont été recensés dans la province de Diyala. La leishmaniose est une maladie transmise par la piqûre d'un phlébotome. Cette maladie cause des lésions ulcératives qui laissent des cicatrices inesthétiques. Il convient de prendre les mesures nécessaires pour se prémunir des piqûres d'insectes (cf. porter des vêtements longs et s'appliquer du spray anti-insecte).

La rage animale est présente dans le pays. La principale mesure de prévention contre la rage est d'éviter tout contact avec les animaux domestiques et sauvages (morsures, griffures, léchage). Si vous êtes griffé ou mordu, il est impératif de consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Des cas de peste sont recensés, bien qu'aucune statistique spécifique n'ait été publiée. La peste pulmonaire et la peste bubonique sont des virus extrêmement contagieux transmis par les puces des rats et susceptibles d'entraîner le décès des personnes touchées en moins de 24 heures.

Il existe un risque de Syndrome Respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV). Le MERS est une maladie virale due à un nouveau coronavirus (MERS‐CoV) dont les symptômes habituels comprennent fièvre, toux et complications respiratoires ; une pneumonie peut fréquemment s'y ajouter. Des symptômes gastro-intestinaux, dont la diarrhée, ont également été signalés. En général, environ 40% des cas d'infection par le MERS-CoV entraînent le décès du patient.

Maladies transmises par l'eau, la nourriture ou l'environnement

Les maladies diarrhéiques sont fréquentes en Irak. Des épidémies de choléra sont susceptibles d'apparaître à tout moment. Entre août et octobre 2018, 110 000 personnes ont contracté des maladies d'origines hydriques (dont des maladies diarrhéiques et le choléra) dans la province de Bassorah. Les chiffres sont en constante augmentation. En janvier 2017, 40 enfants de la province de Souleimaniye ont souffert d'empoisonnement. En novembre 2015, une épidémie de choléra avait touché près de 5000 personnes. Le choléra est une maladie infectieuse causée par le Vibrio cholerae entraînant une diarrhée aiguë.

En raison du risque d'infection parasitaire, il est déconseillé de se baigner dans les eaux stagnantes ; évitez de marcher pieds nus sur des sols humides.

La commission parlementaire de la santé et de l'environnement a confirmé la présence de sources de radiation dans le quartier de Kasra à l'est de Bagdad, menaçant l'environnement et un millier de familles.

Maladies transmises par contact interhumain

CORONAVIRUS

Le 31 décembre 2019, le bureau de pays de l'OMS en Chine a été informé de plusieurs cas de pneumonie d'étiologie inconnue (cause inconnue) détectés dans la ville de Wuhan, province de Hubei en Chine.  Un nouveau coronavirus (2019-nCoV) a été identifié comme le virus en cause par les autorités chinoises le 7 janvier. La transmission interhumaine du coronavirus a été confirmée le 20 janvier. Toutes les régions du pays sont touchées.

De nombreux pays et territoires ont également confirmé des cas, dont l'Irak.

L'organisation a revu son évaluation du risque et l'a déclarée d'urgence internationale le 30 janvier. 

Plusieurs pays ont pris des mesures (y compris le dépistage de la fièvre) pour intensifier la surveillance dans les aéroports ; certains ont demandé à leurs ressortissants de renoncer à leurs projets de déplacements non-indispensables en Chine et formellement déconseillé tout séjour dans le Hubei. Certains ont même interdit à leurs ressortissants tous les déplacements vers la Chine jusqu'à nouvel ordre. Plusieurs pays voisins de la Chine, ont annoncé la fermeture de leurs frontières terrestres et certains pays voisins ont mis en place des restrictions de transport vers la Chine. Plusieurs compagnies aériennes ont annulé certaines, voir toutes, liaisons avec la Chine. Plusieurs pays ont mis en place des restrictions d'entrée pour les voyageurs ayant récemment visité la Chine.

Les signes d'infection courants comprennent des symptômes respiratoires tels que fièvre, toux, essoufflement et difficultés respiratoires. Dans les cas plus graves, l'infection peut provoquer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort. Les symptômes de la pneumonie comprennent une toux sèche, des douleurs thoraciques, de la fièvre et des difficultés respiratoires. La pneumonie peut être contagieuse et peut être transmise d'homme à homme. Le virus de la grippe, ou grippe, est une cause fréquente de pneumonie virale.  

Pour réduire le risque général de transmission, il est conseillé aux voyageurs de respecter les mesures suivantes:

·       Se laver fréquemment les mains

·       Lorsque vous toussez et/ou éternuez, couvrez-vous la bouche et le nez avec le coude ou un mouchoir - jetez immédiatement le mouchoir et lavez-vous les mains

·       Si vous avez de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires, consultez un médecin immédiatement et partagez vos antécédents de voyage

·       Respecter toutes les instructions émises par les autorités locales et leurs gouvernements d'origine

Dans le cas où des symptômes évocateurs d'une maladie respiratoire apparaissent pendant ou après le voyage, les voyageurs sont invités à consulter un médecin et à partager leurs antécédents de voyage. Les voyageurs de retour de Chine, de Corée du Sud, d'Italie, et d'Iran, développant des symptômes de pneumonie sont invités à appeler les services d'urgence avant de se rendre chez le médecin ou à l'hôpital pour éviter une éventuelle propagation de la maladie.


La tuberculose n'est pas rare en Irak ; les symptômes de cette maladie incluent de la toux, des douleurs thoraciques, des difficultés respiratoires et de la fièvre. Un vaccin efficace contre cette maladie existe.

La prévalence du virus VIH est faible, bien que les agents de santé aient récemment mis en garde contre la propagation rapide de la maladie dans le pays. Mi-août 2018, une quinzaine de cas ont été signalés, en forte augmentation par rapport aux années précédentes - en particulier compte tenu du fait que certaines personnes infectées ne montrent ni ne développent de symptômes.

Fin juillet 2017, les autorités avaient signalé plusieurs cas de coqueluche à Ramadi. La coqueluche est une maladie bactériale hautement contagieuse dont les symptômes s'apparentent initialement à une toux normale. Cependant, celle-ci s'avère particulièrement longue et éprouvante, caractérisée par la présence de mucus, de quintes de toux violentes et persistantes ainsi que de vomissements.

Retrouvez toutes les réponses à vos questions

A quel moment puis-je souscrire une assurance location saisonnière ?
Vous pouvez souscrire l’assurance Location saisonnière Europ Assistance dans un délai de 15 jours suivant le versement de l’acompte de réservation de votre location de vacances.
Qu’est-ce qu'une assurance voyage ?
Une assurance voyage est un contrat d'assurance qui regroupe un ensemble de garanties permettant d’être assisté et assuré avant, pendant et après votre voyage.
Elle vous permet de bénéficier d'indemnités pour des dommages que vous pouvez subir ou occasionner lors de ce voyage que ce soit en France ou à l'étranger.
Cette assurance couvre les frais suite à une annulation de voyage, la perte de bagages, un accident ou encore le rapatriement sanitaire et les frais médicaux imprévus à l’étranger. Ces garanties sont souscriptibles en « package » (multirisque) ou à la carte (choix des garanties) auprès d'Europ Assistance.

Les garanties d’assurance incluses dans les cartes bancaires varient en fonction du type de carte, de la banque émettrice et peuvent être soumises à l’utilisation de la carte pour l’achat du voyage.

La souscription d’une assurance voyage Europ Assistance constitue un complément idéal.
Est-ce que je peux souscrire à une assurance annulation à tout moment avant mon départ ?
L’assurance Annulation doit être souscrite soit le jour de l’achat de votre voyage, soit avant la date de facturation des frais d’annulation indiqués au barème des conditions de vente du voyagiste.

En cas d’annulation d’un voyage ou d'un séjour, la totalité ou une partie du prix des prestations annulées reste à votre charge. Ces frais sont calculés selon un barème indiqué dans les conditions générales de vente du voyagiste. Plus la date de départ est proche, plus ce montant est élevé. L'assurance Annulation Europ Assistance vous rembourse les frais restant à votre charge.
Qu’est-ce que l’assurance Annulation "toutes causes justifiées" ?
L'assurance Annulation "toutes causes justifiées" couvre toutes les causes qui nécessiteraient l'annulation de votre voyage ou votre séjour à condition que vous ne puissiez pas les prévoir le jour de la souscription de votre contrat et qu'elles soient à la fois indépendantes de votre volonté et justifiées. Cette garantie vous couvre également en cas d’attentat ou d’événement majeur qui surviendrait dans un rayon de 100 kilomètres de votre lieu de séjour.

Exemple d'une cause justifiée : vos congés ont été posés et acceptés par votre employeur au moment de la souscription du contrat puis annulés par votre employeur avant votre départ.

Toutes les questions

E-mailContact
TéléphoneTel