Comment bien préparer ses études à l’étranger ?

Etudes à l'étranger
Voyage
Réglementation
Vous partez à la conquête du monde pour étudier ou faire un stage ?

 

Couverture des frais de santé à l'étranger

 

Avant votre départ en séjour à l’étranger, il est important de vous informer sur le régime de sécurité social du pays dans lequel vous partez.

 

Couverture des frais de santé dans un pays d’Europe ou de l’UEE

 

Si vous partez dans un pays membre de l’Union Européenne ou en Norvège, en Islande, au Liechtenstein ou encore en Suisse, vous devrez vous munir de la carte européenne d’assurance maladie (CEAM), à retirer auprès de votre Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). Valable 2 ans, cette carte atteste de vos droits à l’assurance maladie. La prise en charge des dépenses de santé s’effectue selon la législation sociale et les formalités en vigueur dans le pays : dispense d’avance des frais médicaux ou remboursement par l’organisme de sécurité sociale du pays d’accueil.

 

Couverture des frais de santé dans un autres pays

 

- Si vous partez dans un autre pays, vous devez vous inscrire auprès du régime étudiant de sécurité sociale du pays de destination s’il en existe un ou souscrire un contrat d’assurance spécifique couvrant vos frais de santé pendant la durée de votre séjour. Il est important de savoir que la sécurité sociale (CPAM) et votre mutuelle ne rembourse que le montant versé pour des soins équivalents en France. Dans certains pays comme les Etats-Unis, les frais médicaux sont très élevés. Il est donc vivement recommandé de souscrire une Assurance étudiants à l'étranger Europ Assistance qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement si besoin.

 

 

Vaccins et traitement médical avant votre départ à l’étranger

 

Avant de partir, vérifiez avec votre médecin que tous vos vaccins sont à jour et adaptés à votre destination. Demandez-lui aussi les éventuelles précautions à prendre sur place.
Si vous suivez un traitement médical, assurez-vous de partir avec la quantité de médicaments nécessaire à la durée de votre traitement et que ceux-ci sont autorisés dans le pays de destination. Sinon, vérifiez la disponibilité de leur équivalence sur place. 

 

 

Permis de séjour et visa étudiant

 

Selon votre pays de destination, un permis de séjour ou un visa spécifique peut s’avérer obligatoire. Vous l’obtiendrez auprès des autorités consulaires du pays d’accueil. Certains justificatifs particuliers liés à la nature de votre séjour peuvent vous être demandés (admission dans l’université choisie, fonds monétaires suffisants à la durée de votre séjour, assistance médicale rapatriement, garantie pour les frais médicaux…).

 

 

Logement à l’étranger

 

Pour trouver un logement dans votre ville d’accueil, commencez à chercher quelques mois avant de partir pour avoir une meilleure vision des prix et pour les comparer. Privilégiez un logement dans une cité universitaire afin d’être entouré d’autres élèves. Toutefois si vous n’avez rien trouvé avant votre départ, sachez que vous pouvez loger très provisoirement en auberge de jeunesse, même si cette possibilité ne constitue en rien une solution. La colocation est désormais une modalité de logement très répandue dans beaucoup de pays. Il s’agit d’une solution souvent économique et rassurante. Pensez-y.

 

 

Permis de conduire à l’étranger

 

Permis de conduire en Europe et dans l’UE

 

En Europe et dans l’EEE (l’Espace Economique Européen constitué de l’Union Européenne + Islande, Liechtenstein et Norvège), vous pouvez circuler avec votre permis de conduire français quelle que soit la durée de votre séjour.

 

 

Permis de conduire hors Europe

 

Hors Europe, vous pouvez circuler avec votre permis français ou international entre 3 mois et 1 an selon les pays. Au-delà de ce délai, soit vous passez le permis local, soit vous échangez votre permis français contre un permis local, selon l’existence ou non d’accords entre la France et votre pays d’accueil.

 

Permis de conduire international

 

Pour obtenir le permis de conduire international, rendez-vous dans votre préfecture. Il est délivré gratuitement pour 3 ans. Conservez votre permis français car sans lui, le permis international n’a aucune valeur.
Faites attention aux règles de conduite dans les autres pays, elles ne sont pas forcément les mêmes qu’en France (exemple : conduite à gauche).

 

Moyen de paiement lors de votre séjour à l’étranger

 

Concernant votre carte bancaire, pour une durée de déplacement importante, vous avez la possibilité d’ouvrir un compte dans votre pays d’accueil. Faites attention à lire attentivement les conditions et les offres d’ouverture de compte et de services bancaires. Sinon, il est envisageable de rester client dans votre banque française et de sélectionner les services permettant d’être exonéré des commissions bancaires (afin de ne pas avoir à payer des frais de transaction à chaque retrait au distributeur ou à chaque paiement par carte).

Contact
Tel